Présentation

Marieva's Project est né de la volonté de Renaud Branger, il y a déjà une quinzaine d'année.

J'ai commencé mes "études musicales" au sein d'une harmonie de musiciens amateurs. J'avais 9 ans. Je me reportais peu de temps plus tard sur les percussions en oubliant le solfège et cela dura dix années durant lesquelles je me suis perfectionné à la batterie et aux percussions mélodiques (xylophone et vibraphone).

 

Quelques années plus tard ( vers 25 ans), j'ai arrêté la musique collective. D'abord parce qu'une vie de famille se faisait jour et ensuite parce que la musique devenait une activité trop personnelle pour répondre aux exigences d'un groupe de 40 musiciens.

Sur une période d'une douzaine d'année (1987-2000) je vécu de la musique en tant que professeur dans des écoles de musiques où j'enseignais les percussions (batterie, mélodiques et additionnelles ) et en milieu scolaire, où je développais des schémas d'apprentissage à partir du rythme, de la comptine et des percussions en lien avec le mouvement et le corps. C'est réellement à cette époque que le besoin de composer m'est tombé dessus ! Peut-être est-ce la faute de Carl Orff, ou de Willem, ou des nombreux ouvrages sur la musique et la rythmique que j'ai lu ?

J'ai composé mes premières musiques à cette époque (1997). Pour ma femme, mes amis (es), mais aussi pour mes enfants. Ma passion et mon envie, née quelques années plus tôt en entendant des morceaux d'un certain Mike Oldfield, prenait forme. Et c'est là qu'est venue l'éclaircie. Pendant des années j'ai essayé de trouver un terrain d'entente entre la musique et moi. Et en regardant mes enfants grandir, je me suis dis :"Voilà ce qu'il faut que tu fasse ! Tu as deux enfants, deux filles que tu a voulu différentes. Ta musique doit être pareille : différentes à chaque fois." 

D'où le nom de Marie et Eva. Mon vrai projet, ma véritable passion.

 

Mes influences musicales sont nombreuses, mais, parmie celles-ci certaines sont prédominantes : Philip Glass, Wim Mertens, les grands compositeurs (Beethoven notamment), Pink FLoyd, René Aubry, Tangerine Dream, et bien sûr un certain Mike Oldfield sans qui je ne ferais pas de musique !