légendes celtiques

"Celtic" rencontre un excellent succès depuis sa sortie

Suite musicale : Celtic : Horse ride through the land  // Battles of Mag Tured  // Celtic  // Legend of Cù Chulainn  //

Autres titres :  Kerry  // Aislinn  // Folk song  // Erin’s waltz  // Halstatt  // Irish coffee  // Erin’s lullaby //

 

Détails des musiques et explicatif des titres.

“Horse ride through the land”, La chevauchée du titre est en fait une chevauchée imagée. C’est un voyage plutôt planant au-dessus des landes irlandaises … à chacun d’imaginer le paysage verdoyant, avec ses moutons et brebis, les falaises de calcaire et routes sinueuses.

“Battles of Mag Tured", les Tuatha Dé Danann furent peut être les constructeurs de mégalithes. Ils auraient vécu en Irlande avant l’apparition des Gaëls. Le triomphe des tribus de Dana ne se fit pourtant pas en un seul jour et il fallut 2 sanglantes batailles pour assurer leur supprématie. Le 1er affrontement opposa les Fir Bolg aux Tuatha, à Mag Tured. Au cours de la bataille les Tuatha Dé Danann prirent l’avantage mais leur roi, Nuada, perdit la main droite. Il dut alors laisser sa place à Bres, dont le royaume se trouvait au fond des mers. Bres se comporta en tyran, accablant les Tuatha. Lorsque Nuada remonta sur son trône, le conflit devenais inévitable entre les Tuatha de Nuada et les Fomoiré de Bres. La seconde bataille de Mag Tured fut terrible. Lug, commandant les troupes de Dana rassembla les dieux et leur distribua les rôles. La préparation de la bataille dura 7 ans, mais les combats ne s’éternisèrent pas. Lorsque Ogma et Nuada succombèrent, Lug se jeta dans la mêlée pour affronter le cyclope Balor, le redoutable Fomoiré qui pouvait d’un regard foudroyer ses ennemis. De sa fronde magique, Lug lanca une pierre dans l’oeil du cyclope, qui s’enfonça dans son crâne et le traversa de part en part, terrassant les fomoirés situés derrière lui. La victoire des Tuatha Dé Danann s’avéra totale. Les Fomoirés furent rejeté à la mer.

“Legend of Cu Chulainn“, Cùchulainn était le fils de Dechtiré, fille du druide Cathbad et soeur du roi Conchobar. Il avait pour père Fergus Mac Roich, mais son véritable géniteur n’était autre que Lug. A l’âge de 7 ans, il tua de ses mains le féroce chien de garde de Culan, forgeron d’Ulster. Pour compenser cette perte, il offrit à Culan de remplacer son chien jusqu’à ce qu’il en dressat un autre. Il gagna ainsi son surnom de Cù Chulain (le chien de Culan). Sa force légendaire et son intelligence lui permirent d’accomplir mille exploits, mais son humeur guerrière pouvait aussi le desservir. Quand il se mettait en colère, il tremblait violemment, des gouttes de sang perlaient à l’extrémité de ses cheveux et son visage devenait difforme. Cùchulain se révélait cependant très entreprenant auprès des femmes. Le fait d’armes le plus spectaculaire de cùchulainn reste la campagne qu’il mena pour défendre le royaume d’Ulster. Le taureau magique de Cooley, convoité par des clans rivaux servit de pretexte au déclenchement de cette longue guerre. L’Ulster se trouva ainsi confrontée aux armées coalisées des 4 royaumes d’Irlande (Connacht, Munster, Leinster, Meath). N’écoutant que son courage, Cùchulainn s’opposa aux envihasseurs et parvint d’abord à contenir l’armée de la reine Medb. Ses alliées, les 3 sorcières Calatin, portèrent plusieurs coups décisifs à Cùchulainn grâce à des sortilèges, qui n’en continua pas moins à combattre. Blessés, il s’attacha à un menhir pour ne pas reculer devant ses ennemis et mouru debout, l’arme à la main. Morrigane, prenant l’apparence d’un corbeau, vint se poser sur son épaule. A savoir, cette épopée de Cùchulainn est à l’origine de nombreux récits mythiques et influencera la légende du roi Arthur.

“Kerry“, il n’y a que monts, sentiers et vallées rocailleuses … comme cette musique percutante, dure, sourde faites de sons de percussions …

“Aislinn“, veut dire “rêve” en gaélique …

“Folk song” , “Erin’s waltz“, bah heu … oui … voilà ! Erin : Le grand poète Amergein décida que la douce Eriu (ou Erin) qui avait accueilli les Milésiens (successeurs des Tuatha Dé Danann), donnerait son nom au pays.

“Halstatt“, Ville d’Autriche qui serait “le berceau des Celtes”. 

“Irish coffee” et “Erin’s lullaby“, peut-on terminer un voyage en Irlande sans un irish coffee avant d’aller s’en retourner dans les bras ... d’Erin ?